postheadericon Salle de classe informatique

  

Elle est maintenant entièrement installée et 14 ordinateurs sont en fonction, soit 13 pour les élèves et 1 pour le professeur. La salle a été sécurisée contre les vols avec des grilles de sécurité devant les fenêtres et par le renforcement des portes. Des fenêtres avec des vitres ont été fixées pour éviter que la poussière ne pénètre dans le local et une climatisation permet de diminuer la température lors des fortes chaleurs. D’autre part, 3 grandes tables ont été fabriquées pour disposer les écrans et les claviers avec des plateaux inférieurs pour recevoir les unités centrales.

Tous les élèves suivent des cours, par petits modules, d’initiation à l’informatique. Ces cours sont inclus dans le programme standard. En effet, les cours d’informatique ne sont pas encore obligatoires dans les programmes scolaires, mais une telle formation sera bénéfique à tous pour la suite de leur vie professionnelle.

 

 

postheadericon Construction d’un château d’eau solaire et maraîchage en 2013

  

Afin de diminuer les coûts de construction du château d’eau, nous avons décidé de le construire en acier car notre atelier de construction métallique a pu lui-même fabriquer une grande partie de la structure principale, haute de 4 mètres. Celle-ci a été assemblée sur place à côté du forage et scellée en terre dans des blocs de béton. De plus, nous avons eu la chance de pouvoir acheter d’occasion une citerne de camion de 12m3 en parfait état.

IMG_5478

Une petite construction qui sert de maison pour le gardien a été bâtie non loin du château d’eau.

Nous avons bénéficié de l’aide de l’association IAS (Ingénieurs et Architectes Solidaires) de Genève pour assurer la partie technique et solaire du projet, vu qu’elle a déjà une longue expérience de ces équipements en Afrique. Ces personnes ne facturent que le matériel et leurs frais de déplacement, leurs heures de travail sont gratuites.

Ils ont installé début janvier 2013 les panneaux solaires, la pompe et tous les équipements électriques nécessaires. Le château d’eau est donc fonctionnel et permet l’irrigation des cultures.

Maraîchage :

En 2013, un maraîchage a été créé sur 1 hectare. Un grillage a été installé sur tout le pourtour afin d’éviter que les animaux puissent pénétrer dedans et manger les récoltes.

Un arrosage par goutte à goutte a été installé sur 4’000 m2 afin de garantir une bonne production de légumes.

Une « pépinière », soit  une zone de semis, a été créée afin de faire pousser les plants de légumes avant la transplantation.

Une partie de la surface restante a été divisée en 25 petites parcelles qui ont été attribuées aux femmes de la nouvelle association « LAGZENA » de femmes qui vient  d’être fondée. Chaque parcelle sera donc exploitées par une femme et lui permettra de cultiver ses légumes.

Afin de permettre l’arrosage des parcelles avec des arrosoirs, un réservoir d’eau en plastique de 4’000 litre a été installé au milieu des cultures. Il est alimenté aussi par le château d’eau.

  

 

 

postheadericon Envoi d’un container et d’un tracteur en juin 2011

 

Un tracteur Massey Ferguson MF 35, entièrement remis à neuf gratuitement par Monsieur Urs Balz d’Athenaz a pu être envoyé ainsi qu’une charrue, deux herses et un semoir afin de compléter l’équipement agricole.Le but de ce matériel est bien évidemment de cultiver des céréales et des légumes pour nourrir chaque jour les 250 élèves de l’école.

Grâce à une mobilisation de toute la région, nous avons rassemblé une grande quantité de matériel scolaire, des ordinateurs ainsi que des photocopieuses et imprimantes, des rétroprojecteurs, des livres, des outillages divers et des petites machines pour la serrurerie ainsi que des vélos, des machines à coudre et même un télescope. Nous pourrons donc dès la prochaine rentrée scolaire, début octobre, ouvrir une salle d’informatique, un laboratoire de biologie avec microscopes, une bibliothèque et un atelier de couture.

Avant d’envoyer le container, nous avons dû attendre la signature avec le gouvernement de la convention qui reconnaît notre association comme  ONG active au Burkina, ce qui nous permet, entre autres, d’importer du matériel sans payer les droits de douane.

Le matériel a été chargé la dernière semaine de juin dans un container de 20 pieds, à l’exception du tracteur. A notre grand étonnement, tout le matériel récolté a pu trouver une place dans ce volume. Quel soulagement !

 

M. Philippe Ladermann, président de l’Association, s’est rendu au Burkina Faso début septembre pour aider à l’installation de ce matériel de manière à ce que tout soit prêt pour la rentrée scolaire.

Claire-Lise TERRIER 22.8.2011

Catégories
Recherche